Les Guerres d’l’Amour

«iTunes«««

 
 

Dans l’univers exubérant des Guerres d’l’amour, la fête est un art dont on discourt en conjuguant l’amour au plus que parfait, la tête dans le disco pailleté des golden seventies et le corps, ondulant sur les pistes avec la sensualité des chorégraphies d’ « Après l’école » de Marc Drouin et les Échalottes. Avec ses sauves cocottes de guitare, ses rythmes ventriculaires, ses rondes et profondes notes de basse et ses voix chaudes, le « jeu court » mène, intense, vers une nouvelle ère, celle de l’amour cru. Encore chargé à bloc, à la fois lumineux et obscur, le gravé est un voyage qui explore d’autres zones, paysages magiques et mystérieux du conscient et de l’inconscient. Une quête de paix, dans le chaos quotidien des temps technologiques. Un désir de relations sensuelles. Le son de la puissance.

 

““Les