Jesuslesfilles

«iTunes«««

 
 

Une belle table a dévoilé Jesuslesfilles aux ouailles indés, Internet a été d’avis de diffuser ça panaméricain et outre-Atlantique (merci Internet), le groupe a accoté l’accueil du disque en battant de la route de Halifax à New York à Reykjavik pis jouant sur un bateau avec Ty Segall à Toronto, le verbe universel des riffs, international pas pire, language barrier = de moins en moins.

First album Une belle table revealed franco post-garage rockers Jesuslesfilles to indie mass, even reaching American + European publics (thanks Internet), the band traveled from Halifax to New York to Reykjavik, played on a boat in Toronto with Ty Segall, the universal language of riffs, language barrier = less and less.


une-belle-table-1400